×
It looks like you're using an obsolete version of internet explorer. Internet explorer is no longer supported by Microsoft since the end of 2015. We invite you to use a newer browser such as Firefox, Google Chrome or Microsoft Edge.

Register for free and receive full access to this content!

Register and receive full access to this content! You must be registered to access videos without any restrictions. Register for free in one minute and access all services.

Registration Login


Worldwide schedules comment Share

Le Gynécologue et l'infection urinaire 
Dr Christian Jamin | Gynécologue, endocrinologue et interniste
 
IU post-coïtale ou l'origine de l'infection urinaire
Pr Henry Botto | Urologue à l'hôpital Foch, Suresnes
 
Quelles solutions non antibiotiques pour la prévention des infections urinaires ?
Isabelle Beauquin | Responsable formulation Laboratoire CCD

 

 

Réponses aux questions du Live

 


Carine D : Bonjour, merci pour vos interventions sur ce sujet. Qu'en est-il de la présence de leucocytes dans les urines post traitement antibiotique d'une cystite ?

La présence de leucocytes dans les urines après traitement antibiotique d’une cystite est normale et ne témoigne que de la réaction inflammatoire induite par la cystite.




Quel est votre avis sur les probiotiques en prévention ?

Les guidelines de l’EAU (l’Association Européenne d’Urologie) citent les probiotiques parmi les mesures « non antibiotiques » à mettre en oeuvre en prévention des infections urinaires récurrentes (Bonkat et al., 2020), en référence à une revue Cochrane (Schwenger et al., 2015). Celle-ci conclut à l’absence de données bénéfiques convaincantes, notamment en raison de données cliniques insuffisantes.




Al : Est ce que l’ureplasma urealyticum à un taux > ou égale à 10*5 dans l’urine peut avoir un impact sur ces cystites et faut-il les traiter ?

Non. Ce ne sont pas des germes pathogènes.




Carole n : La prise de fer chez la femme peut elle aggraver une infection urinaire?; doit on conseiller d'éviter d'en prendre chez les femmes qui ont bcp de récidives de cystites?

La prise de fer justifiée par un manque n’induit pas d’infection urinaire.




SERGE S : Peut-on prévenir la 1ere cystite?

De la même manière que pour les récidivantes, c’est à dire les règles hygiéno-diététiques habituelles. Pour les cystites récidivantes, la prise de solutions non antibiotiques, telles que celles présentées dans ce webinar, peut aussi aider.




Aissa F : Comment peut-on prévenir ce genre d'infection ?          

Cf. réponse ci-dessus




SERGE S : Quel est le nom du produit CCD qui contient les 3 produits cités ce soir et à quelle dose?

Gyndelta PC et Gyndelta Optima contiennent les 3 actifs (orthosiphon, D-Mannose, Canneberge) cités dans le webinar :

  • Gyndelta Optima : Cure d’attaque, 2 sticks par jour, de préférence le soir, pendant 7 jours.
  • Gyndelta PC : La prévention post-coïtale, 2 sticks par jour, avant ou après un rapport sexuel.

Ce sont les seuls à proposer une association à base d’Orthosiphon.




Andrea L : Existe-t-il des produits regroupant tous les actifs cités?

Cf. réponse ci-dessus




Quel est l’intérêt de l’Orthosiphon dans l’indication confort urinaire ?

Comme cela a été souligné lors du webinaire, l’Orthosiphon présente 4 actions intéressantes pour contribuer au confort urinaire :

  • Inhibition de l’adhésion bactérienne par régulation négative de leurs adhésines
  • Privation en fer par inhibition du système d’acquisition du fer par les bactéries, nutriment essentiel à leur croissance et leur virulence
  • Action diurétique avec soutien de la fonction excrétoire rénale et du débit urinaire
  • Action anti-inflammatoire par inhibition de la cascade inflammatoire



 

Shooting date : 2021-10-05
Last update : 2021-12-01
Scroll Up